more_horiz

L'historique

Les membres de la 36ème Congrégation générale ont explicitement demandé au nouveau Supérieur Général, le P. Arturo Sosa, de revoir les priorités ou préférences apostoliques de la Compagnie de Jésus. Le Père Général a choisi d'impliquer dans ce processus un large éventail de personnes, des jésuites mais aussi leurs partenaires dans la mission, laïcs et religieux, et ce dans le monde entier. Jésuites et partenaires ont été invités à discerner, en pratiquant la conversation spirituelle, les besoins du monde, les appels de l'Esprit et les moyens par lesquels la Compagnie de Jésus peut mieux servir.

 
 

Chaque Province jésuite a rassemblé ses conclusions dans un rapport. Ces rapports ont ensuite été présentés à la Conférence des jésuites des six régions du monde où les jésuites sont présents. Début janvier 2019, les Présidents des six Conférences jésuites ont participé à un Conseil général élargi, avec les Conseillers habituels du Père Sosa, à un exercice de discernement. Ils ont abouti aux propositions que le Père Général a présentées au Pape François le 17 janvier.

Le Saint-Père, après avoir fait son propre discernement, a officiellement donné au Supérieur Général et à toute la Compagnie de Jésus, les Préférences apostoliques universelles pour la période 2019-2029.

 

Qu’est-ce qu’une Préférence apostolique universelle

« [Par] les Préférences apostoliques universelles… tout d’abord, la Compagnie a répondu aux besoins de l’Église... En tant que corps apostolique universel, nous avons exprimé et nous devons encore exprimer de manière concrète notre disponibilité à travailler sous l’étendard de la croix, à servir le Seigneur seul et l’Eglise son Epouse sous le Pontife Romain Les préférences apostoliques nous mettent ainsi en tension pour chercher le bien plus universel, vécu comme « boussole » des multiples activités apostoliques entreprises par la Compagnie...

Les préférences apostoliques universelles ont été et sont donc ce que leur nom indique : des points de référence pour toute la Compagnie, qui l’inspirent à travers le discernement en commun et la planification apostolique à tous les niveaux de sa vie-mission. Elles sont en même temps un guide pour la restructuration du gouvernement et le travail en réseaux, entre nous et avec autrui, dans un même effort de servir la réconciliation.

Nous sommes pleinement conscients de la disproportion qui existe entre les besoins de l’humanité auxquels l’Eglise désire répondre et les ressources dont nous disposons. Les préférences orientent notre manière d’utiliser nos ressources, en évitant de les disperser, afin qu’elles puissent servir à la plus grande gloire de Dieu comme nous tentons de le faire depuis la fondation de la Compagnie de Jésus. Ces préférences n’établissent pas une hiérarchie entre les besoins de l’humanité ou les besoins de l’Eglise ; elles soulignent plutôt la manière dont la Compagnie peut mieux utiliser les ressources dont elle dispose, au service de la mission réconciliatrice du Christ dans le monde. ».

Lettre du P. Général Arturo Sosa, 3 octobre 2017