Les drapeaux du Vatican et de Madagascar se côtoient à Antananarivo

Sep 4 , 2019 Actualités

À la veille de la visite du Pape François à Madagascar, voici ce que nous partage le Provincial de Madagascar, le P. Fulgence Ratsimbazafy, sur l’atmosphère qui règne là-bas et sur la prière qui l’habite.

« Il ne reste que quelques jours avant l’arrivée du Pape François à Madagascar et les gens sont très excités et impatients de voir le pape lors de sa visite apostolique dans la Grande Île. Ce grand événement historique pour le pays fait la une de tous les médias - nationaux, traditionnels et sociaux. Des gens de tous les milieux parlent dans les rues, au marché, dans les bureaux, dans les autobus et dans les églises de cet évènement marquant dans la vie des gens et du pays.

Le gouvernement et l’Église catholique ont collaboré très étroitement pour s’assurer que tout se passe bien avant, pendant et après la visite du Pape. On a prié, on a écrit des articles, on a partagé de l’information. Les drapeaux du Vatican et l’image du Pape François décorent les rues, les bâtiments et les principaux espaces publics.

Les gens sont impatients de voir ce grand missionnaire et pèlerin de paix, d’espérance et d’écologie intégrale. En fait, les deux premières valeurs de paix et d’espérance sont les thèmes de la visite du pape à Madagascar. Les gens voient le Pape François comme un ‘semeur de paix et d’espérance’. Particulièrement à cause de son encyclique Laudato si’ dans laquelle il fait appel à l’importance d’une approche intégrale de l’écologie, la visite du Pape devient chaque jour davantage significative pour un pays connu pour son caractère unique, riche et beau sur le plan de la flore et de la faune. Cette visite nous donne un avant-goût de la signification et de l’importance du prochain synode sur l’Amazone qui aura lieu à Rome en octobre.

Je prie pour que la visite du pape à Madagascar enflamme et inculque à son peuple l’amour et le respect de la beauté et de la richesse de son environnement sous toutes ses formes. Je souhaite aussi qu’à travers les messages pontificaux, les gens prennent de plus en plus conscience de l’importance de la responsabilité que nous avons de prendre soin de notre ‘maison commune’. Notre vie est interconnectée comme une toile ; tout est interdépendant. Un dicton de la sagesse africaine nous dit que ‘j’existe parce que tu es’. En d’autres termes, nous, les humains, existons à cause de la totalité de la création qui nous entoure - sinon notre vie n’est pas possible. Puisse la visite du Pape François unir et réconcilier non seulement le peuple et la nation, mais aussi réconcilier le peuple avec son environnement qui est menacé. Pour cela, la collaboration avec et depuis toutes les sphères de la vie de notre société est plus que jamais urgente.

Que la visite de ce Pape et les messages qu’elle apporte remplissent le peuple malgache d’enthousiasme, d’énergie, d’inspiration et de motivation pour faire face et répondre aux nombreux défis - souffrance, manque d’éducation, pauvreté, corruption et insécurité - qu’il doit vivre dans sa vie quotidienne. Le Pape François, considéré comme un ‘semeur de paix et d’espérance’ durant son voyage dans notre pays, répond à la soif et à l’empressement du peuple malgache pour un développement holistique et durable. Puisse le modèle et l’exemple de leadership de service du Pape François revigorer et inspirer le peuple malgache et ses dirigeants à ce moment décisif de son histoire. »

 

Étiquettes: