“Notre engagement à nous mettre à la suite d’un Seigneur pauvre fait tout naturellement de nous les amis des pauvres”(Saint Ignace)
 

Questions sociales et écologiques

La justice sociale est au cœur de la mission de la Compagnie de Jésus. Notre mission n’est autre que le service de la foi, dont la promotion de la justice est une inséparable exigence. Notre engagement à la justice sociale nous conduit à voir le monde par les yeux des pauvres et autres exclus de la société. Nous voulons apprendre d’eux, travailler pour eux et avec eux. En fait, l’option préférentielle pour les pauvres a commencé par un appel et par la grâce d’un défi pour la Compagnie de Jésus. Ainsi que saint Ignace l’écrivait aux jésuites de Padoue : « Notre engagement à nous mettre à la suite d’un Seigneur pauvre fait tout naturellement de nous les amis des pauvres ». Etant amis des pauvres, les jésuites des centres sociaux et autres institutions sociales accompagnent, servent et habilitent ceux qui sont pauvres et exclus de nos sociétés.

 

Notre accompagnement des personnes souffrant de la pauvreté nous fait écouter avec attention le cri de ceux qui pâtissent des conséquences de la destruction de leur environnement naturel. C’est ainsi que nous sommes particulièrement actifs dans les pays où les pauvres sont victimes désignées de la destruction de l’environnement. Des communautés entières ont été déracinées et forcées de quitter leur environnement naturel ; dans la plupart des cas, ce sont les communautés indigènes qui souffrent le plus. Le Pape François relie le défi social et le défi environnemental en disant ceci:

«Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale». (Pape François, Laudato Si’, 139)

 
 
 

Dans tout ceci, la réconciliation est une valeur essentielle pour nous guider et nous développons des réseaux qui prônent la réconciliation et qui propagent la gloire du Royaume de Dieu. Nous insistons sur les sujets de l’Écologie, de la Migration, du Droit à l’Éducation, sur la Justice dans l’exploitation minière, sur la Paix, et sur les Droits Humains. Nous voulons œuvrer à la réconciliation des gens les uns avec les autres ainsi qu’avec la création, et introduire la charité et la justice de l’Évangile dans toutes les sociétés et toutes les cultures. L’inégalité, disait le Pape François, « est à la racine de la malfaisance sociale » (Pape François, 28 avril 2014).

La Bonne Nouvelle nous a été donnée et nous voulons la partager avec passion et énergie, tout en ayant conscience de nos propres insuffisances. Dans cette entreprise, qui est religieuse autant que socio-économique et locale aussi bien que globale, nous désirons partager l’espérance et la joie de l’Évangile et annoncer le Royaume de Dieu, une nouvelle voie d’être et de vivre, d’aimer et de servir.

 
 

Cliquez ici pour trouver plus d’information sur notre effort en justice sociale et en écologie, ainsi que sur un aperçu de la spiritualité qui nous inspire et qui nous motive.