"Le jésuite est un serviteur de la joie de l’Évangile"(Pape François à la 36ème Congrégation Générale, novembre 2016)

Qui sommes-nous ?

La Compagnie de Jésus fut fondée en 1540 par saint Ignace de Loyola et ses compagnons. La mission jésuite est une mission de réconciliation, agissant de telle sorte que les hommes et les femmes puissent être réconciliés avec Dieu, avec leur propre personne et les uns avec les autres ainsi qu’avec la création divine.

Notre histoire

La Compagnie de Jésus fut fondée en 1540 par saint Ignace de Loyola avec l’approbation du Pape Paul III. Ignace de Loyola avait rassemblé autour de lui un groupe énergique d’hommes cultivés qui ne désiraient rien de plus que d’aider les autres à trouver Dieu dans leur vie. Le plan original d’Ignace voulait que les jésuites soient des missionnaires itinérants qui prêcheraient et administreraient les sacrements en tout endroit où l’on pouvait espérer d’accomplir le plus grand bien. Depuis sa fondation l’Ordre a grandi, des dix membres des premiers jours jusqu’au-delà des 16.000 jésuites répartis de par le monde.

 
 

Congrégations Générales récentes

Suite à l’appel de Vatican II, la 31ème Congrégation Générale revint à l’inspiration originale de saint Ignace et de ses premiers compagnons. Sous la conduite du Père Général Pedro Arrupe, une insistance croissante fut réservée à la prière personnelle et au profond renouveau de la vie communautaire. La 32ème Congrégation Générale, en 1975, à la suite de l’appel du Synode des évêques, mit en valeur le lien étroit du service de la foi et de la promotion de la justice. La 33ème Congrégation Générale élut un nouveau Supérieur Général et exposa à grands traits que le dialogue interculturel est essentiel à toute évangélisation. La 34ème Congrégation Générale exprima une réflexion profonde sur de nombreux aspects de la vie jésuite ; elle fit aussi une mise à jour des normes et de la législation de la Compagnie. La 35ème Congrégation Générale assista à la démission du Père Général Peter-Hans Kolvenbach après 24 années de généralat et produisit un important document sur l’identité jésuite «Un feu qui en engendre d’autres». La 36ème Congrégation Générale a élu le Père Arturo Sosa comme Supérieur Général, le premier jésuite d’Amérique latine à servir en cette capacité.